en 2016

UNE TACHE AU FRONT La bâtardise aux XVIe et XVIIe siècles

UNE TACHE AU FRONT La bâtardise aux XVIe et XVIIe siècles

De nos jours, le vieux mot « bâtard » reste une insulte cuisante, comme pour rappeler ce qu’il y a d’essentiel dans  l’appartenance familiale et la filiation. Sujet anthropologique ou sociologique, la bâtardise est aussi objet d’histoire. Confrontant études de cas, réflexions juridiques et représentations littéraires, Sylvie Steinberg montre de façon saisissante qu’elle fut paradoxalement un pivot […]

PARCOURS FEMINISTES DANS LA LITTÉRATURE ET LA SOCIÉTÉ JAPONAISES DE 1910 À 1930

PARCOURS FEMINISTES DANS LA LITTÉRATURE ET LA SOCIÉTÉ JAPONAISES DE 1910 À 1930

De Seitô aux modèles de politique sociale. La revue Seitô parue de septembre 1911 à février 1916, première revue entièrement gérée par des femmes, a suscité un formidable engouement chez ses lectrices et un renouveau de l’écriture féminine. La créativité littéraire s’y déploie. L’objectif de ce recueil est de présenter et analyser les différents parcours des membres de la […]

Les luttes et les rêves. Une histoire populaire de la France de 1685 à nos jours

Les luttes et les rêves. Une histoire populaire de la France de 1685 à nos jours

1685, année terrible, est à la fois marquée par l’adoption du Code Noir, qui établit les fondements juridiques de l’esclavage « à la française », et par la révocation de l’édit de Nantes, qui donne le signal d’une répression féroce contre les protestants. Prendre cette date pour point de départ d’une histoire de la France […]

PRÉSUMÉES COUPABLES. Les grands procès faits aux femmes

PRÉSUMÉES COUPABLES. Les grands procès faits aux femmes

Ce livre est le résultat d’un travail colossal. Durant des mois, conservateurs et historiens ont exploré les Archives nationales avec pour objectif de rassembler pour la première fois les minutes de procès faits aux femmes. Des sorcières aux empoisonneuses, des communardes aux tondues de la Libération, ce sont les extraits les plus saisissants qui sont […]

Correspondance de Georges de Peyrebrune- De la Société des gens de lettres au jury du prix Vie heureuse

Correspondance de Georges de Peyrebrune- De la Société des gens de lettres au jury du prix Vie heureuse

Cette correspondance présente la relation que la romancière, Georges de Peyrebrune, a entretenue avec une dizaine de ses contemporaines, entre 1881 et 1917. Toutes étaient littératrices et, comme elle, étaient membres du jury du prix Vie heureuse et affiliées à la Société des gens de lettres. édition de Nelly Sanchez, Classiques Garnier, Correspondances et mémoires, 2016. […]

L’espoir brisé 1936, les femmes et le Front populaire

L’espoir brisé 1936, les femmes et le Front populaire

Le Front populaire est une « embellie » porteuse de congés payés, de mixité, de démocratisation des loisirs et de diminution du temps de travail. Les femmes y tiennent une place inédite, au sein du gouvernement, dans les grèves ouvrières, les occupations d’usines mais aussi sur la route des vacances et dans les auberges de […]

L’Académie contre la langue française. Le dossier « féminisation »

L’Académie contre la langue française. Le dossier « féminisation »

En trois siècles et demi d’existence, l’Académie a beaucoup travaillé à masculiniser le français. Porte-bannière des partisans du «genre le plus noble», ce vestige de la monarchie absolue mène depuis le milieu des années 1980 une croisade contre la «féminisa­tion», en dépit des besoins langagiers d’une société où l’égalité des sexes progresse – en dépit, […]

Liaisons dangereuses. Les extrêmes droites en France et en Italie (1960-1984)

Liaisons dangereuses. Les extrêmes droites en France et en Italie (1960-1984)

Ce livre retrace le dialogue de longue durée entre les extrêmes droites italiennes et françaises depuis le début des années 1960. De ces relations d’abord personnelles naissent de véritables réseaux qui bénéficient du soutien bienveillant des régimes dictatoriaux portugais et espagnol. Certains des membres de cette « communauté de combat » occidentale participent à la […]

Et la modernité fut masculine. La France, les femmes et le pouvoir, 1789-1804

Et la modernité fut masculine. La France, les femmes et le pouvoir, 1789-1804

Poursuivant sa grande enquête au cœur de l’exception politique française, Éliane Viennot aborde ici, après L’invention de la loi salique (ve-xvie siècle) et Les résistances de la société (xviie-xviiie siècle), la période cruciale qui va de la Révolution à l’Empire. Par l’étude de nombreux documents d’époque, elle montre que les femmes de ce temps, habitées par des modèles d’héroïnes que l’Ancien […]