Clio, FGH n°49 – Travail de Care

Responsables du numéro

Anne Hugon, Clyde Plumauzille & Mathilde Rossigneux-Méheust

Avec la notion de care, les études féministes ont fait des qualités d’attention à autrui et des activités liées au souci des autres un territoire de recherche et un enjeu de société. L’enjeu de ce numéro est donc de mettre à l’épreuve cette notion dans le champ de l’histoire et d’apprécier les domaines de l’activité humaine et les dynamiques sociales et sexuées du passé qu’elle invite à questionner. Les auteur.es se penchent sur les femmes pourvoyeuses de soin en Grèce ancienne, les nourrices employées par un hôpital de Marseille au Moyen Age, les sœurs de la Charité du xixe siècle français, les ambulancier.es de la Croix Rouge en temps de guerre, les assistantes sociales de l’entre-deux-guerres, les nourrices ou médecins en contexte colonial, ou encore les sages-femmes d’aujourd’hui. Suivies d’un état de l’art critique et réflexif, ces différentes contributions évoquent tantôt l’invisibilité, tantôt la valorisation du travail de care, qui se déploie dans le contexte familial ou encore dans les institutions religieuses ou publiques de soin. Elles permettent ainsi de penser dans le temps long l’histoire de ce travail subalterne de soin et de service, largement féminin.

Flyer de presentation Clio 49 Clio FGH

 

Print Friendly
Posté dans : Non classé