La différence des sexes. Questions scientifiques, pièges idéologiques

Qu’est-ce qu’être une femme ou un homme ? Ce que nous pensons «féminin» ou «masculin» l’est-il bien ? Est-ce conjoncturel, culturel, ou bien profondément inscrit dans nos corps et plus ou moins intangible ? Ces questions se posent de nos jours dans un contexte radicalement nouveau : celui de la remise en cause globale de la domination masculine, celui des recherches foisonnantes que cette contestation a engendrées, celui des politiques publiques qui tentent de mettre en œuvre l’égalité des sexes. Autant d’approches qui viennent bousculer les idées reçues et les pratiques sociales.

Le domaine de la recherche scientifique n’échappe pas à ces tiraillements. Les études se sont multipliées depuis une trentaine d’années et aboutissent aux mêmes constats : l’inégalité entre femmes et hommes formate inconsciemment nos esprits, agissant jusque dans les opérations conçues comme les plus « scientifiques », les plus «objectives», quand elle ne conduit pas à de véritables blocages du fonctionnement de la pensée.

C’est à l’exploration de ces questions que nous invite ce livre iconoclaste, auquel ont travaillé des spécialistes venus d’horizons très divers – des « humanités » aux sciences de la vie, en passant par le droit, les arts, la primatologie …

Qu’est-ce qu’être une femme ou un homme ? Ce que nous pensons «féminin» ou «masculin» l’est-il bien ? Est-ce conjoncturel, culturel, ou bien profondément inscrit dans nos corps et plus ou moins intangible ? Ces questions se posent de nos jours dans un contexte radicalement nouveau : celui de la remise en cause globale de la domination masculine, celui des recherches foisonnantes que cette contestation a engendrées, celui des politiques publiques qui tentent de mettre en œuvre l’égalité des sexes. Autant d’approches qui viennent bousculer les idées reçues et les pratiques sociales.

Le domaine de la recherche scientifique n’échappe pas à ces tiraillements. Les études se sont multipliées depuis une trentaine d’années et aboutissent aux mêmes constats : l’inégalité entre femmes et hommes formate inconsciemment nos esprits, agissant jusque dans les opérations conçues comme les plus « scientifiques », les plus «objectives», quand elle ne conduit pas à de véritables blocages du fonctionnement de la pensée.

C’est à l’exploration de ces questions que nous invite ce livre iconoclaste, auquel ont travaillé des spécialistes venus d’horizons très divers – des « humanités » aux sciences de la vie, en passant par le droit, les arts, la primatologie…

http://www.editions-belin.com/ewb_pages/f/fiche-article-la-difference-des-sexes-26957.php?destroy=1

Eliane Vient et Nicolas Mathevon, Belin 2017

Eliane Viennot et Nicolas Mathevon, Belin, 2017.

Print Friendly