L’exercice corporel du XVIIIe siècle à nos jours

Quin-Bohuon

L’armée, l’école et le pouvoir politique sont connus pour avoir fait évoluer les usages de l’exercice corporel, cependant la part de la médecine et des sciences reste encore relativement inexplorée. En effet, si la participation des médecins dans la formulation d’une « éducation du physique » ne fait pas mystère, elle constitue un processus difficile à appréhender et les formes de l’engagement médical demeurent floues et méconnues.

Autour de quelques individus, de quelques institutions et de périodes charnières, cet ouvrage se propose de combler ce vide en analysant les dynamiques de la constitution de pratiques d’exercice corporel « médicales »

 

http://www.editions-glyphe.com/f/index.php?sp=liv&livre_id=1502

inconnu.jpgGrégory Quin & Anaïs Bohuon, Paris, Éditions Glyphe, 2013.

 

Print Friendly