Barthélémy Pascale

Barthélémy Pascale
Maîtresse de Conférence, Histoire contemporaine, ENS-LSH.

Adresse professionnelle :
Ecole Normale Supérieure Lettres et Sciences Humaines
15, parvis René Descartes, BP 7000, 69342 Lyon Cedex 07

Enseignement et/ou pratique professionnelle :
– Cours de 1 ère année : Colonisateurs et colonisés dans l’Empire français (XIXe-XXe siècles)

– Cours d’agrégation

– Cours “ Genre et colonisation ” dans le cadre du séminaire de M1 Masculin/Féminin de l’ENS-LSH et de l’Université Lyon II.

– Cours “ « La graine de la parole ». Histoire orale, archives orales, sources orales ” dans le cadre du séminaire de M1 “ Ressources documentaires et exploitation des sources contemporaines ”.

– Cours “ Les études postcoloniales ”, dans le cadre du séminaire de M2 “ Problèmes et méthodes de l’histoire contemporaine ”

– Cours d’approfondissement de la culture historique en M1.

Thèmes de recherche :
Histoire des femmes et du genre en Afrique subsaharienne (essentiellement occidentale) à l’époque coloniale (XXe siècle). Education et professionnalisation des femmes africaines.

Mots-clés :
Femmes, Genre, Afrique, Colonisation, Education, Elite.

Autres activités relatives à l’histoire des femmes et du genre :
Séminaire “ Approches comparatistes en genre ”, animé en collaboration avec O. Goerg à l’Université Paris 7-Denis Diderot.

Groupe(s) et centre(s) de recherche :
Equipe “ Genre et société ”
LARHRA (Laboratoire de Recherches historiques Rhône-Alpes)
UMR 5190.

Choix de publications :
Thèse de doctorat d’histoire, Femmes, Africaines et diplômées : une élite auxiliaire à l’époque coloniale. Sages-femmes et institutrices en Afrique occidentale française (1918-1957) , Université Paris 7-Denis Diderot, 2004, 946 p. [en cours de publication aux éditions La Martinière]

“ Nanan du plaisir , Germaine Le Goff (1891-1986), première directrice de l’École normale de jeunes filles de l’AOF ”, in “ Mama Africa ” Hommage à Catherine Coquery-Vidrovitch , Paris, L’Harmattan, 2005, 477 p., p. 275-300.

“ Sages-femmes africaines diplômées en AOF des années vingt aux années soixante : une redéfinition des rapports sociaux de sexe en contexte colonial ” in Anne Hugon (dir.), Histoire des femmes en situation coloniale, Afrique et Asie, XX e siècle , Paris, Karthala, 2004, 240 p., p. 119-144.

S. Awenengo, P. Barthélémy, C. Tshimanga (eds), Écrire l’histoire de l’Afrique autrement ? , Cahier “ Afrique ” n° 22, Paris, L’Harmattan, 2004, 280 p.

“ La formation des Africaines à l’École normale d’institutrices de l’AOF de 1938 à 1958. Instruction ou éducation ? ”, Cahiers d’Études Africaines , XLIII (1-2), 169-170, 2003, p. 371-388.

“ La professionnalisation des Africaines en AOF (1920-1960) ”, numéro spécial “ Histoire des femmes. Histoire des genres ”, XX e siècle, n° 75, juillet-septembre 2002, p. 35-46.

“ Le Rapport Savineau , une enquête sur la condition des femmes africaines en Afrique occidentale française à la fin des années trente ”, introduction à l’édition du “ Rapport Savineau ” dans les Dossiers et recherches n° 102, INED, mai 2001, p. VII-XXI.

“ La formation des institutrices en Afrique occidentale française : pour une lecture historique du roman de Mariama Bâ Une si longue lettre ”, Clio, Histoire, Femmes et Sociétés , 1997, n° 6 “ Femmes d’Afrique ”, p. 155-167.

Retour