Bette Peggy

Docteure en histoire

Veuves françaises de la Première Guerre mondiale: statuts, itinéraires et combats, thèse de doctorat d’histoire sous la direction de Sylvie Schweitzer, université Lumière-Lyon 2, mai 2012, 700f.

Enseignement et/ou pratique professionnelle :

Chercheure postdoctorante contractuelle du Comité pour l’histoire de La Poste sur « La féminisation aux PTT de 1945 aux années 1980 » (2013-2014); Enseignante d’histoire-géographie en lycée professionnel agricole à Saint-Jean-Brévelay (Morbihan), classes de CAP, Seconde, Première et Terminale (2011-2012) ; Chargée de travaux dirigés d’histoire contemporaine en Licence 1 à l’Université Lyon 2 (2007-2009)

Thèmes de recherche :

Histoire des femmes et du genre

Histoire des sociétés en guerre et dans l’après-guerre

Histoire de la protection sociale et de l’Etat

Mots-clés :

femmes, genre, guerre, droit, protection sociale, pensions, politiques d’emploi, tutelles, mobilisations collectives, veuvages, parcours professionnels

Groupe(s) et centre(s) de recherche :

CERHIO (Centre de Recherche Historique de l’Ouest)

UMR 5268

Publications

  • Dans des revues à Comité de lecture

« Veuves et veuvages de la première guerre mondiale (Lyon, 1914-1924) », Vingtième Siècle. Revue d’histoire, n°98, avril-juin 2008, pp. 191-202

« Reclasser les victimes de la première guerre mondiale : Le cas de la loi du 30 janvier 1923 sur les emplois réservés en France (1923-1939) », Amnis. Revue de Civilisation Contemporaine EUROPES/AMERIQUES, 2006/6, http://www.univ-brest.fr/amnis/

  • Dans des ouvrages collectifs

-« Women’s Mobilization for War (France) », (trad. par Susan Emanuel), in 1914-1918-on line. International Encyclopedia of the First World War, Freie Universität Berlin, (à paraître).

-« Nécessité et limites de l’approche prosopographique : la reconstitution d’itinéraires de vie de veuves françaises de la Première Guerre mondiale (XXe siècle) », Prosopografie femminili, (éd. S. Duval), in Atti del VI congresso della Società Italiana delle Storiche, Padoue, Il Poligrafo, sous presse.

-« Des maîtresses en leur demeure ? Le pouvoir de tutelle des veuves de guerre dans la sphère familiale au lendemain de l’Armistice (France, 1918-1921) » dans Bruno Cabanes et Guillaume Piketty, Retour à l’intime au sortir de la guerre, Paris, Tallandier, 2009, pp. 245-257

-Notices de Jeanne Callarec, Elisabeth Cassou et Marguerite Lejeune, dans Evelyne Diebolt (dir.), Militer au XXe siècle : femmes, féminismes, Eglises et société, dictionnaire biographique, Paris, Michel Houdiard Editeur, 2009, pp. 73-76, pp. 76-80 et pp. 216-218

 

  • Recension et compte-rendus

-Recension de l’ouvrage de Christel Chaineaud, La Protection sociale contemporaine de la veuve, Bordeaux, Presses universitaires de Bordeaux, 2012, pour la Revue d’histoire de la protection sociale (à paraître 2014)

-Recension de l’ouvrage de Stéphanie Petit, Les Veuves de la Grande Guerre : d’éternelles endeuillées ?, pour la revue Vingtième Siècle. Revue d’histoire, n°98, avril-juin 2008