Boussahba-Bravard Myriam

Professeure de civilisation britannique

Adresse professionnelle: Université de Paris Diderot – Paris 7, Etudes anglophones – Charles V, 10 rue Charles V, 75004 paris

Enseignement et/ou pratique professionnelle: enseignement en L et M 

Thèmes de recherche : Histoire des femmes en GB, XIXe siècle; le suffragisme; les périodiques anglais 1870-1914; l’eugénisme avant 1914; la citoyenneté

Mots-clés : Le XIXe siècle en Grande-Bretagne [1815-1914], histoire sociale et politique, histoire des femmes, propagande, citoyenneté, suffrage, périodiques, eugénisme. 

Groupe(s) et centre(s) de recherche: LARCA, études anglophones, Paris Diderot

Publications2006-2010:

1. «Ici Londres, des Européens parlent de l’Europe, 1904-1914: Emil Reich, J. Ellis Baker et les «races» européennes dans les grandes revues édouardiennes», in Michel Prum (dir.), De toutes les couleurs, de l’ethnicité dans l’aire anglophone, Paris, L’Harmattan, 2006, collection «Racisme et Eugénisme», p. 83-106.

2. Myriam Boussahba-Bravard et June Hannam, «A Woman’s Right to be Herself: the Political Journeys of Three British Suffrage Campaigners», in Lyon, E. G et Litzenberger, C. J., The Human Tradition in Modern Britain, Lanham, Md: Rowman & Littlefield Publishers, États-Unis, collection « Human Tradition Around the World », 2006, p. 226-49.

3. Myriam Boussahba-Bravard (dir.), Suffrage Outside Suffragism, Women’s Vote in Britain 1880-1914, Houndsmill, Palgrave-Macmillan, 2007, 272 p. [introduction p.1-32].

4. « ‘To Serve and to Elect’: The Women’s Local Government Society in Britain 1888-1914», in Sophie Body-Gendrot, Jacques Carré & Romain Garbaye (dir.), A City of One’s Own: Blurring the Boundaries between private and public. Historical and Comparative Perspectives, Aldershot, Ashgate, 2008, p. 181-200.

5. «Résistance passive et citoyenneté: la rébellion de la contribuable anglaise 1900-1914»,Revue d’histoire moderne et contemporaine, Paris, Belin, n°2 2009, p.104-134.

6. «Frederick Billington-Greig (1875-1961): seulement le mari de Teresa?»», in Martine Monacelli et Michel Prum, Ces hommes qui épousèrent la cause des femmes, dix pionniers britanniques, Paris, l’Atelier, 2010, p. 177-192.

7. «A qui parlons-nous? Et en quelle langue? La réception de l’Autre étranger. Le cas de «community » (anglais britannique) déchiré par la multiplicité de ses traductions en langue française», in Paul Pasteur & Sylvie Crogiez-Petrequin, Histoire, historiens et traduction, Rouen, PURH, 2010, les Cahiers du GRHis, p. 101-126.

Retour