Didier Lett

Professeur d’Histoire médiévale à l’université de Paris Denis-Diderot (Paris 7)

  • Membre des Comités de rédaction des revues Médiévales, Clio histoire Femmes et sociétés et Genre & Histoire.
  • Membre du CA de Mnémosyne

 

Agrégation d’Histoire (1990)

Thèse de doctorat (EHESS, Christiane Klapisch-Zuber dir.): Enfances, Église et familles dans l’Occident chrétien du milieu du XIIe siècle au début du XIVe siècle (Perceptions, pratiques et rôles narratifs) (1995)

Habilitation (Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Claude Gauvard dir.): Des différences sociales: âges, sexes et statuts en Occident (XIIe-XIVe siècles) (2006)

 

Domaines d’intérêt :

  • Histoire de l’enfance, des relations intra-familiales et de la parenté au Moyen Âge (principalement XIIe-XIVe siècles). En particulier, les relations parents-enfants, les liens frères-sœurs, la paternité.
  • Hagiographie médiévale (miracula et procès de canonisation).
  • Histoire du genre et histoire des catégories sociales.
  • Histoire des Marches (Italie) au XIVe siècle.

 

Principaux ouvrages:

  • L’Enfant des miracles. Enfance et société au Moyen Âge (XIIe-XIIIe siècle), Paris, Aubier, 1997.
  • Les enfants au Moyen Âge(Ve-XVe siècles), Paris, Hachette (La vie quotidienne en collaboration avec Danièle Alexandre-Bidon) 1997.
  • Famille et parenté dans l’Occident médiéval (Ve-XVe siècles), Paris, Hachette (Carré Histoire), 2000.
  • Un procès de canonisation au Moyen Âge. Essai d’histoire sociale. Nicolas de Tolentino, 1325, Paris, Presses Universitaires de France (Le Nœud Gordien), 2008.
  • Frères et sœurs. Histoire d’un lien, Paris, Payot, 2009.