Dufournaud Nicole

Site personnel : http://nicole.dufournaud.org/

Docteure en histoire moderne de l’EHESS

Thèse de doctorat dirigée par André Burguière : « Les rôles et les pouvoirs des femmes au XVIe siècle dans la France de l’Ouest »

Thème de recherche :

Rôles et pouvoirs des femmes aux XVIe et XVIIe siècles

 

Mots-clés :

Histoire des femmes, Histoire du genre, Travail, Parenté, Humanités numériques

 

Groupe(s) et centre(s) de recherche :

Chercheuse associée au LaDéHis et à l’Histoire du genre (UMR 8558 EHESS)

 

Publications choisies :

 

  • « La recher­che empi­ri­que en his­toire à l’ère numé­ri­que », dans La Gazette des Archives “Voyages extraordinairement numériques: 10 ans d’archivage électronique, et demain ?”, n° 240, Année 2015-4
  • « Des humanités aux données. Méthodes en histoire à l’ère du numérique, témoignage d’une e-historienne », Les Cahiers du Numérique, 2014, vol. 10, n°3, pp. 73-88.
  • Revisiter la Querelle des femmes. Discours sur l’égalité/inégalité des femmes et des hommes 3, de 1400 à 1600, Armel Dubois-Nayt, Nicole Dufournaud et Anne Paupert (dir.), Saint-Etienne, Publications de l’Université de Saint-Etienne, 2013
  • « Comment rendre les femmes obéissantes ? La réponse du juriste Pierre Hevin et des magistrats bretons (1602-1683) », in Danièle Haase-Dubosc et Marie-Elisabeth Henneau (dir.), Revisiter la querelle des femmes : les discours sur l’égalité/inégalité des femmes et des hommes, de la Renaissance aux lendemains de la Révolution française 2. 1600-1750, Saint-Etienne, PUSE, 2013, pp. 51-64.
  • « Femmes en armes au XVIe siècle. “Avoir ceur d’homme”, une invitation à participer à l’idéal féodal masculin », in Coline Cardi et Geneviève Pruvost (dir.), Penser la violence des femmes, Paris, La Découverte, 2012, pp. 75-84.
  • « Les femmes au travail dans les villes de Bretagne – XVIe et XVIIe siècles», Annales de Bretagne et des pays de l’Ouest, PUR, Rennes, tome 114, 2007, n° 3, pp. 43-66,
  • (avec Bernard Michon, Université de Nantes), « Les femmes et le commerce maritime à Nantes (1660 – 1740) : un rôle largement méconnu», Clio Histoire, Femmes et Sociétés, Le genre du sport, Toulouse, PU du Mirail, mai 2006, n° 23, pp. 311-330,