Jacquemond Louis-Pascal

Fonction: Historien (contemporaine), Enseignant Sciences Po Paris, Docteur Agrégé de l’Université, Inspecteur d’Académie (honoraire).

 

Adresse professionnelle:

Tél: 06 62 31 87 20

E-mail: jacquemond.perrier@orange.fr ou lpjacquemond@gmail.com

Enseignement et/ou pratique professionnelle:

IEP Sciences Po Paris (préparation à l’agrégation externe d’Histoire)

Université Pierre et Marie Curie (Paris 6) et Université Lumière (Lyon 2) (DU adolescents difficiles)

Ecole de la Magistrature et Ministère de la Justice (formation continue des magistrats, les jeunes et les violences)

Universités du Temps Libre ou Inter-Ages (Essonne, Yvelines, Seine Saint-Denis, Loiret, Seine et Marne,…) 

 

Thèmes de recherche : histoire des femmes et du genre ; histoire des sciences

Travaux en cours: l’Institut du Radium, les femmes du Dauphiné et de l’Isère

Mots-clés : femmes, genre, sciences, biographie, Curie, radioactivité

Choix de publications:

1. Ouvrages collectifs :

Geneviève Dermenjian, Irène Jami, Annie Rouquier et Françoise Thébaud (dir.), La place des femmes dans l’Histoire, une histoire mixte, Paris, Belin éditeur, 2010.

Christine Bard, Sylvie Chaperon (dir.), Dictionnaire des féministes, France XVIIIème-XXIème siècle, Paris, PUF, 2017.

Julie Le Gac, Fabrice Virgili (coordination) L’Europe des Femmes XVIIIème-XXIème siècle, Paris, Perrin, 2017.

Brigitte Van Tiggelen, Annette Lykkness (dir.), Women in their element. Selected Women’s Contributions to the Periodic System, à paraître été 2019.

2. Ouvrages auteur :

Irène Joliot-Curie. Biographie, Paris, Odile Jacob, 2014

L’espoir brisé. 1936, les femmes et le Front populaire, Paris, Belin, 2016

Histoire de la Fête des Mères. Non, Pétain ne l’a pas inventée ! Rennes, PUR, 2019

3. Articles récents:

– «Les 33 députées de 1945: Quelle géographie électorale et quelle sociologie politique ?», Revue Historiens et Géographes, n°418, mai 2012, pages 69-82.

– « Irène Joliot-Curie : une féministe engagée ?, revue Genre et Histoire, n°11, automne 2012.

Présentation de mon dernier ouvrage (parution 02-16 mai 2019).

Louis-Pascal Jacquemond, Histoire de la Fête des Mères. Non, Pétain ne l’a pas inventée ! Rennes, PUR, 2019

La Fête des Mères n’a pas été inventée par le maréchal Pétain selon l’idée reçue qui refleurit à chaque mois de mai. Cette fête a une source : le culte antique aux Déesses-Mères. Dans sa forme actuelle, la fête est la rencontre, au cours de la Première Guerre mondiale, entre la fête sentimentale de féministes américaines et la fête nataliste des populationnistes français. Le Mother’s Day d’Anna Jarvis et la Journée des Mères de Familles nombreuses d’Artas en Dauphiné vont donner vie à la Fête des Mères dans l’Entre-deux guerres.

En imposant la préparation de la Fête des Mamans à l’École, le maréchal Pétain en a fait un hymne à la Mère au foyer. Les IVe et Ve Républiques ont entériné cette pratique. La marchandisation a fait le reste. Même si les critiques féministes n’ont pas manqué dès le début, cette Fête des Mères est devenue une tradition. Aujourd’hui, elle est contestée : mutations du modèle familial, émancipation des femmes, École saisie par le doute, consumérisme libéral vilipendé. Néanmoins, l’impensé social d’une assignation des femmes à être de « bonnes mères » a encore de beaux jours devant lui.