Viollet Catherine

Chargée de recherche (CNRS)

Adresse professionnelle :
ITEM/ENS, 45 rue d’Ulm – 75005 PARIS

Enseignement et/ou pratique professionnelle :
recherche, séminaires à l’étranger (Allemagne, Canada, Pologne)

Thèmes de recherche :
écrits autobiographiques féminins (XIXe-XXe siècles)

Mots-clés :
autobiographies, journaux personnels (français, allemand), critique génétique

Groupe(s) et centre(s) de recherche :
Institut des Textes et Manuscrits modernes, Association pour l’Autobiographie

Choix de publications : 

1980
– La règle du jeu. Langage et société 12, 71-79.

1984
– Constructions langagières du rapport de sexage. Préactes du 3e Colloque de Lexicologie politique : « Composantes nationaliste, raciste, sexiste dans les mots du discours contemporain » (E.N.S. de Saint-Cloud, Laboratoire de Lexicologie politique). En collab. avec C. Michard et N. Moreau-Bisseret.

– Variations sur le mot « travail ». Approche socio-énonciative de la notion « travail » dans un corpus oral. Protée XII/2 (UQAC, Canada), 31-36.

1985
– Autobiographie et disparition du « je » : Kindheitsmuster de Christa Wolf. Leçons d’écriture. Ce que disent les manuscrits. Hommage à Louis Hay. Textes réunis par A. Grésillon et M. Werner. Paris, Minard, 195-206.

1986
– Interaction verbale et pratiques d’interruption. DRLAV 34-35, 183-193.

1987
– Femmes d’affaires et hommes de ménage. Sur le fonctionnement de quelques notions dans un corpus oral. Mots 15, 111-134.

– Discourse Strategies : Power and Resistance. A socio-enunciative Analysis. The Nature of the Right. Sexism and Power. Ed. by Gill Seidel. Amsterdam, John Benjamins, 61-79. –Kindheitsmuster de Christa Wolf : Problématique de l’identité dans la genèse du roman.Cahiers de l’Institut d’Etudes Germaniques 5 : « Biographie et autobiographie au XXe siècle », 110-117.

– Mais qui est on ? Etude linguistique des valeurs de on dans un corpus oral. LINX 18 : « Analyse grammaticale de corpus oraux », 67-75.

1989
– Le Genre en français contemporain. Variations linguistiques de la catégorie socio-conceptuelle de sexe. En collab. avec C. Michard. Recherches sur les femmes et recherches féministes. Présentation des travaux 1984-1987. Ed. du C.N.R.S.

– Figures énonciatives de la subjectivité. Protée 18/2 : « Discours : sémantique et cognition » (UQAC, Canada), 135-140.

1991
– Sex and Gender in Linguistics. Fifteen Years of Feminist Research in the U.S.A. and Germany (A Critical Bibliography). En collab. avec C. Michard. Feminist Issues 11/1 (Berkeley), 53-88. (= traduction de l’article suivant)

– Sexe et genre en linguistique. Quinze ans de recherches féministes aux Etats-Unis et en R.F.A. (Bibliographie critique). En collab. avec C. Michard. Recherches féministes 4/2 (Montréal), 97-128.

– « Femme », « Homme », « Travail » : lieux de conflits sémantiques. Sexe et genre. De la hiérarchie entre les sexes. M.-C. Hurtig, M. Kail & H. Rouch (eds), Ed. du C.N.R.S., 159-168.

– Proust et la « Confession d’une jeune fille » : aveu ou fiction ? Bulletin d’informations proustiennes 22, 7-24.

1992
– Saisir la dynamique de l’écriture. Le Gré des langues 4, 188-199.

1995
– Violette Leduc : Ecriture et sexualité. Tangence n° 47, « Ecritures au féminin : le genre marqué » (Montréal, 1995), pp. 69-83.
– Textgenetische Mutationen einer Erzählung : Ingeborg Bachmanns « Ein Schritt nach Gomorrha ». Schreiben : Prozesse, Prozeduren, Produkte. Jürgen Baurmann & Rüdiger Weingarten (eds.). Westdeutscher Verlag, 1995, 129-143.

1996 
– Coordination (avec C. Capitan) du n° 49 (déc. 1996) de la revue Mots , « Textes et Sexes ». Presses de Sciences Po.
– Mutations génétiques d’un récit : « Un pas vers Gomorrhe » d’Ingeborg Bachmann. Mots n° 49, « Textes et Sexes », p. 71-93 (version augmentée de l’article paru en allemand).
– Compte rendu de Joan DeJean, Sapho, Les Fictions du désir 1546-1937. Mots n° 49, 133-135.

1997
– Violette Leduc (1907-1972). Frauenliebe/Männerliebe. Eine lesbisch-schwule Literaturgeschichte in Porträts. Alexandra Busch, Dirk Linck, eds. Metzler Verlag, 1997, 235-239.

– Edition scientifique du volume Genèse textuelle, identités sexuelles. Ed. du Lérot, 1997, 224 p.

– Violette Leduc : Les ravages de la censure. Genèse textuelle, identités sexuelles. Ed. du Lérot, 1997, 203-214.

1998
– « Recommencer chaque matin le début de la genèse » : l’incipit de Ravages Violette Leduc . Presses univ. de Lille/Septentrion, coll. « UL3 », 1998, 109-122.

1999
– Violette Leduc, une « sincérité intrépide » ? Dalhousie French Studies   n° 47 (Univ. Halifax, Canada), numéro spécial « Ecriture de soi au féminin », août 1999, 133-141.
– Violette Leduc. Processus d’écriture et censure de l’oeuvre. La Conjura del olvido. Escritura y feminismo. Nieves Ibeas & Maria Angeles Millan (ed.). Barcelone, Icaria, sous presse (10 p.).
– Thérèse et Isabelle : le dactylogramme. Roman 20/50 , numéro « Violette Leduc », déc. 1999 (Presses de l’Univ. Lille 3), p. 9-20.
– Violette Leduc, de Ravages à La Bâtarde Genèses du « JE ». Sous la responsabilité de Ph. Lejeune et C. Viollet. C.N.R.S.- Editions, p. 105-122. 
– Edition scientifique et coordination (avec Philippe Lejeune) de l’ouvrage collectifGenèses du JE . C.N.R.S.-Editions, coll. « Textes et Manuscrits », 2000, 248 p.

2000
– « Und alles liegt am Wort ». Zur Genese von Bachmanns « Böhmen liegt am Meer » (avec Ruth Vogel). ‘uvres et Critiques XXV, 1. Sous la responsabilité d’Almuth Grésillon. 2000, 141-162.
– « Pissateli i pichuchtchaia machinka » (Les écrivains et la machine à écrire) (en russe). Iaziki Rukopissei (V. Bagno et al., éd.) Saint-Petersbourg, Kanoun, 2000, p. 21-36.

2001
– Compte rendu de Ortrun Niethammer : Autobiographien von Frauen im 18. Jahrhundert . Tübingen und Basel, Francke Verlag, 2000 (308 p.) ; Charlotte Heinritz : Auf ungebahnten Wegen. Frauenautobiographien um 1900 . Königstein/Ts, Ulrike Helmer Verlag, 2000 (520 p.)La Faute à Rousseau n° 27, mai 2001, (3 p.)
– Violette Leduc – Erotik, Sexualität, Zensur. Sehen, Lesen, Begehren. Homosexualität in der französischen Literatur. Dirk Naguschewski & Sabine Schrader eds. Berlin, Tranvia/Walter Frey, 2001, 161-172.
– Coordination (avec Philippe Lejeune) du numéro de Genesis 16, « Autobiographies », 2001 (232 p.).
–  » Petite cosmogonie des écrits autobiographiques. Genèse et écritures de soi . « Genesis 16, « Autobiographies », 2001, 37-54.
– Violette Leduc, l’incipit de Ravages . Présentation d’un inédit. Genesis 16, « Autobiographies », 2001, 171-193.
– L’incipit inédit de Ravages (Violette Leduc. Présentation de travaux d’étudiants de DEA).Genesis 16, « Autobiographies », 2001, 195.

2002
– Violette Leduc, l’ivresse de la lecture. Lectures de femmes . Entre lecture et écriture. Actes du colloque de Besançon, 2000. L’Harmattan, coll.  » Bibliothèque du féminisme « , 2002, 145-159.
– Le manuscrit du Deuxième Sexe Cinquantenaire du Deuxième Sexe . Ed. Syllepse, 2001, 143-151. – Ravages de Violette Leduc : un cas exemplaire de censure éditoriale. La Faute à Rousseau n° 30, « Censure, autocensure », juin 2002, 27-29.
– La voix de Christa Wolf. La Faute à Rousseau n° 32 (février 2003), 37-38. – Dnevnik v Rossii v kontse XVIII – pervoi polovine XIXe v. (Le journal intime en Russie comme espace autobiographique). En collaboration avec E. Gretchanaïa. Izvestija , n° 3, t. 61, 18-36, 2002 [en russe].

2003
– L’Oeuvre autobiographique de E. Kersnovskaïa : chronique illustrée ou fresque commentée ?Le dessin dans les manuscrits littéraires (Actes du colloque, ENS Paris, septembre 2002), sous la dir. de Claire Bustarret (14 p., CNRS-Editions, sous presse).
– Kersnovskaïa : Le Goulag illustré. La Faute à Rousseau n° 34, oct. 2003, p. 65-67.
– Diaristes francophones en Russie (XIXe siècle) : une triple marginalité ? Etudes féminines/gender studies en littérature, en France et en Allemagne. Frankreich-Zentrum der Albert-Ludwigs-Universität (Freiburg), 145-152.
– Motivations et réticences chez les jeunes diaristes russes (XIXe siècle). La Licorne n° 68, « La réticence ». Etudes réunies par Liliane Louvel et Catherine Rannoux, p. 389-396.

2004 
– Genèse, censure, auto-censure. Ouvrage collectif sous la direction de Claire Bustarret et Catherine Viollet. CNRS-Editions, coll. « Textes et Manuscrits » (300 p., sous presse).

– De la censure éditoriale à l’autocensure : Violette Leduc. Genèse, censure, autocensure,sous la direction de C. Bustarret et C. Viollet. CNRS-Editions (20 p.).
– Effets de censure : la littérature à ses limites. Présentation du volume Genèse, censure, autocensure, sous la direction de C. Bustarret et C. Viollet. CNRS-Editions (8 p.).
– Frantsuskie dnevniki Rossijan kontsa XVIII-pervoj poloviny XIX v. (Journaux personnels russes rédigés en français, fin XVIII-début XIXe siècle). En collaboration avec Elena Gretchanaïa. Avtobiografitcheskaïa praktika v Rossii i Frantsii. Elena Gretchanaïa et Catherine Viollet, eds. Moscou, RGNF (30 p., sous presse).
– Parallel’noe pis’mo : frantsuskie putevye dnevniki molodykh russkikh aristokratok (Ecritures parallèles : journaux de voyage en français de jeunes femmes aristocrates russes).Avtobiografitcheskaïa praktika v Rossii i Frantsii. Elena Gretchanaïa et Catherine Viollet, eds. Moscou, RGNF (Traduction par E. Gretchanaïa, 10 p., sous presse). 
– Avtobiografitcheskaïa praktika v Rossii i Frantsii. 
Ouvrage collectif, sous la direction de Elena Gretchanaïa et Catherine Viollet. Moscou, RGNF (sous presse). 
– » Du côté des demoiselles russes « . La Faute à Rousseau n° 35 (2004),  » Le journal personnel « , p. 30-31.
– Compte rendu de Francesca Borzello : Femmes au miroir. Une histoire de l’autoportrait au féminin. Thames & Hudson, 1998. Trad. par Marie Muracciole. La Faute à Rousseau n° 36, (oct. 2004, 1 p.).
– Russische weibliche Tagebücher im ausgehenden 18. und frühen 19. Jahrhundert (en collab. avec Elena Gretchanaja) , Autobiographical Practices in Russia – Autobiographische Praktiken in Russland , Jochen Hellbeck und Klaus Heller eds., Göttingen, V&Runipress, p. 25-48.
– Christiane Rochefort, ou la fabrique d’une autobiographie rebelle. Manuscrits littéraires du XXe siècle , sous la dir. de Martine Sagaert. Presses de l’université de Bordeaux-III (10 p., sous presse).
– Au fil de la plume. Le manuscrit du Deuxième Sexe Simone de Beauvoir : Le Deuxième Sexe. Le livre fondateur du féminisme moderne en situation. Sous la dir. d’Ingrid Galster. Honoré Champion, 2004, p. 485-502.

2005
– Journaux russes francophones du XIXe siècle : espaces littéraires féminins (en coll Avec Elena Gretchanaïa). Le Journal aux frontières de l’art , La Licorne n° 72 (2005), Pr. Univ. De Rennes, p. 89-101.
– Christiane Rochefort ou comment « mettre du brouillard autour de sa vie », La Faute à Rousseau n° 39, « Comment l’écrire » (juin 2005), p. 35-37. –
– Christiane Rochefort, autobiographe rebelle. Formes hétérodoxes de l’auto/biographie (Robert Dion, Barbara Havercroft eds.), éd. Nota Bene, Québec (14 p., sous presse)
– Christiane Rochefort, la fabrique d’une autobiographie rebelle. Manuscrits littéraires du XXe siècle. Sous la dir. de Martine Sagaert. Pr. univ. de Bordeaux, 2005, p. 99-115.
– Christiane Rochefort, en flagrant délit de genèse. Des agendas-journaux au journal d’écriture. Métamorphoses du Journal personnel. MFLD et CV eds. Académia Bruylant (9 p.)

2006
– Nous, les Catherine Viollet. Aventures homonymes. La Faute à Rousseau n° 41 (fév. 2006), p. .
– Métamorphoses du Journal personnel. Éd. Academia Bruylant, 2006. Sous la dir. de C. Viollet et M.-F. Lemonnier-Delpy.