Mentions spéciales du prix

Mention spéciale du prix Mnémosyne 2018

Lors de l’assemblée générale de l’association, samedi 19 janvier au musée national de l’histoire de l’immigration, une mention spéciale a été décernée à : Chloé d’Arcy, Marie Taglioni, Etoile de la danse. Constructions, évolutions et implications du vedettariat de la ballerine (1822-1870)sous la direction de Jean-François Sirinelli (Institut d’Études Politiques de Paris), 19 septembre 2017.

Mention spéciale du prix Mnémosyne 2017

Lors de l’assemblée générale de l’association, samedi 30 janvier à l’Institut Henri Poincaré une mention spéciale a été décernée à : Romane Suire, De la maîtresse royale à la femme capable. Parcours et actions de Louise de Keroualle, master 2 d’histoire, dir. Lucien Bély, Université Paris-Sorbonne, 2017.

Mention spéciale du prix Mnémosyne 2016

Lors de l’assemblée générale de l’association, samedi 25 février au centre Beaubourg, une mention spéciale du 14e prix Mnémosyne a été remise à : Justine Audebrand, « Gerberga regina multa virtute memorabilis » : biographie de Gerberge, reine du Xe siècle, master recherche en histoire médiévale, dir. Geneviève Bührer-Thierry, Université Paris I – Panthéon Sorbonne, 2016.

Mention spéciale du prix Mnémosyne 2015

Lors de l’assemblée générale de l’association, une mention spéciale du 13e prix Mnémosyne a été remise à : Tiphaine Manac’h, Cinéma, genre et ethnicité, Les représentations des femmes d’origine maghrébine dans le cinéma français, 1970-2007, dir. Patricia Legris et Luc Capdevila, Université de Rennes 2, 2015.

Ce mémoire a fait l’objet d’un article dans la revue Genre & Histoire : L’image de « la Maghrébine » dans le cinéma français (1970-2007).

Mention spéciale du prix Mnémosyne 2014

A l’occasion de l’assemblée générale de l’association samedi 24 janvier 2015 aux Archives nationales, une mention spéciale du jury du 12e prix Mnémosyne a été remise à : Anna CABANEL pour son mémoire « Pionnières du Nord – Universitaires norvégiennes et réseaux féminins internationaux (1882-1940) », sous la direction d’Olivier Wievorka, ENS de Cachan, et de Sylvie Chaperon, Université de Toulouse Jean Jaurès, 2014.

Ce mémoire a fait l’objet d’un article dans la revue Genre & Histoire : Être, se représenter, se dire. Lettres d’étudiantes norvégiennes dans une nation en construction (fin XIXe – première moitié du XXe siècle).

Mention spéciale du prix Mnémosyne 2008

A l’occasion de l’assemblée générale de l’association, samedi 24 janvier 2009, une mention spéciale du jury du 6e prix Mnémosyne a été remise exceptionnellement à : Lancelot ARZELpour son mémoire « Masculinité et Première Guerre mondiale. Une anthropologie historique de la peur dans les tranchées de Verdun (février – décembre 1916) »sous la direction de Claire Andrieu, IEP-Paris, 2008.