Un asile pour tous les peuples ? Exilés et réfugiés étrangers dans la France du premier XIXe siècle

Comment la France assume-t-elle sa vocation de Terre d’asile héritée de la Révolution française? Pour comprendre les débats actuels sur le sujet, il faut en effet remonter de la fin du XVIIIe siècle au mitan du XIXe siècle.
Il convient d’aborder cette période fondratrice à travers deux problématiques principales : l’étude des dispositifs d’accueil du point de vue juridique et législatif ; l’étude des formes d’engagement pratiquées dans le pays d’asile.

http://www.armand-colin.com/livre/574143/un-asile-pour-tous-les-peuples.php

 

Diaz Delphine Diaz, Armand Colin, 2014

Print Friendly