Viols en temps de guerre

Ce livre pionnier éclaire la place et le sens des viols en temps de guerre. Parce que les victimes étaient majoritairement des civils et des femmes, les viols furent longtemps relégués au second plan, à la marge du champ de bataille. Ils étaient pensés entre butin et repos du guerrier, sans effet sur le cours de la guerre, marquant l’assouvissement de la pulsion sexuelle masculine. Vingt auteurs se penchent ici sur les différents conflits du XXe siècle, des guerres mondiales aux guerres civiles, de la Colombie à la Tchétchénie. Pour la première fois, ils tracent l’histoire de cette violence, en soulignent la complexité et l’ampleur, présentent la diversité des situations, le poids des imaginaires, les conséquences sociales et politiques, mais aussi intimes et émotionnelles. Avec les contributions de Raphaëlle Branche, Isabelle Delpla, Anne Godfroid, John Horne, Adediran Daniel Ikuomola, Maud Joly, Pieter Lagrou, Nayanika Mookherjee, Regina Mülhaüser, Mariana G. Muravyeva, Norman M. Naimark, Tal Nitsan, Daniel Palmieri, Nadine Puechguirbal, Amandine Regamey, Antoine Rivière, Alexandre Soucaille, Katherine Stefatos, Natalia Suarez Bonilla, Fabrice Virgili.

http://www.payot-rivages.net/livre_Viols-en-temps-de-guerre-Fabrice-Virgili_ean13_9782228907033.html

Viols-Branche Viols en temps de guerre, sous la direction de Raphaëlle Branche et Fabrice Virgili,Paris, Payot, 2011.

 

 

Print Friendly