À VOIR

L'âge d'or de l'ordre masculin. La France, les femmes et le pouvoir 1804 - 1860

Cette année est paru, aux éditions CNRS, L'âge d'or de l'ordre masculin. La France, les femmes et le pouvoir 1804 - 1860, d'Eliane Viennot. Quatrième étape d’une étude magistrale sur La France, les femmes et le pouvoir depuis…

Femmes et littérature. Une histoire culturelle

Cette année est paru, dans la collection Folio essais des éditions Gallimard, les deux tomes de Femmes et littérature. Une histoire culturelle. dirigée par Martine Reid. Martine Reid (dir.), Femmes et littérature. Une histoire culturelle,…

Sexisme et Psychologie

Le 18 juin 2020 est paru, aux éditions L'Harmattan, le livre "Sexisme et Psychologie" de Sabine de Bosscher, préfacé par Annick Durand-Delvigne. Cet ouvrage projette un éclairage nouveau sur le sexisme et son impact sur les insertions…

Enseigner une histoire mixte : Encore et toujours une nécessité dans l’Académie de Créteil !

En 2020-2021, pour la première fois depuis 4 ans, l’Académie de Créteil n’offrira pas aux professeur.e.s d’histoire-géographie la possibilité de se former à l’enseignement d’une histoire des hommes et des femmes : le stage «…

Femmes et genre en migration

Clio. Femmes, Genre, Histoire n° 51 (printemps 2020) Femmes et genre en migration Responsables du numéro : Linda GUERRY & Françoise THÉBAUD S’inscrivant dans une actualité politique et scientifique, ce numéro de Clio, attentif…

Genre & Histoire n°24 - Automne 2019, "Genre et nations partitionnées" - édito #revuesenlutte

La période de confinement, si difficile à vivre pour certain.es, laisse à d’autres un temps distendu propice à la lecture de revues scientifiques et pourquoi pas du numéro 24 de la revue électronique Genre&Histoire qui vient d’être mis en ligne.

ARTICLES RÉCENTS

Consulter archives

ACCUEIL

Soutien de Mnémosyne au comité d’organisation du colloque « 50 ans du MLF »

Le vendredi 6 novembre après-midi, le colloque intitulé « Nos luttes changent la vie entière : 50 ans de MLF » (UMR FRAMESPA et TEMOS) organisé en visio-conférence n’a pu se tenir à cause de perturbateurs tenant des propos antiféministes, misogynes et antisémites. L’Association Mnémosyne pour le développement de l’histoire des femmes et du genre condamne fermement ces pratiques et affirme son soutien au comité d’organisation. Le colloque reprendra ultérieurement dans de meilleures conditions. Nous nous en réjouissons. Avec ces chercheuses et ces chercheurs, continuons à développer l’histoire des femmes et des mouvements féministes.

Le conseil d’administration de Mnémosyne