Journée Internationale des archives

Grande collecte. Archives de Femmes, le Samedi 9 juin – site de Pierrefitte-sur-Seine

En 2018 la Grande Collecte des Archives a pour thème «les femmes au travail». Les Archives nationales organisent une journée de débats, de témoignages et de rencontres.

Les Grandes Collectes, initiées en 2013 autour de la Grande Guerre par le ministère de la Culture, et vues comme le « rendez-vous des Français et des Françaises avec leur histoire, leurs archives, leur mémoire » sont l’occasion de compléter les fonds conservés dans les services publics d’archives, par des dépôts et dons privés. Axée sur la thématique « Femmes et travail », la Grande Collecte 2018 s’adresse à toute personne possédant des documents qui l’illustrent et mobilise l’ensemble du réseau des archives en France : Archives nationales, départementales, municipales sous la houlette du Service interministériel des Archives de France. Archives de femmes, archives sur les femmes, femmes au travail, travail des femmes, autant de sources précieuses aujourd’hui chez les particuliers mais indispensables pour écrire l’histoire de demain.

Dans cette dynamique et à l’occasion de la Journée internationale des archives, les Archives nationales ouvrent leurs portes le samedi 9 juin 2018 pour une journée de débats et de rencontres à Pierrefitte-sur-Seine. Chacun, chacune pourra rencontrer des archivistes, se renseigner auprès d’eux sur les modalités de la collecte, qui peut donner, comment, à quel moment etc. ?

Programme de la journée du 9 juin aux Archives nationales

13h00 à 13h30 Présentation du rapport « Grande collecte. Archives de Femmes. Mission Françoise Thébaud, 2017 »

par Julie Verlaine, présidente de l’association Mnémosyne.

13h45 à 14h45 Visite guidée subjective de l’exposition 68, Les voix de la contestation

par Ludivine Bantigny, historienne, maîtresse de conférences à l’Université de Rouen Normandie qui a carte blanche pour nous faire découvrir les voix féminines de la contestation de 68.

15h00 à 16h30 Table ronde « Les femmes, le travail et l’égalité »

Modératrice :Valérie Abrial, directrice du publishing à la Tribune et directrice éditoriale Women for future, avec Armelle le Bras-Chopard, politologue, spécialiste de philosophie politique et des questions d’égalité femmes-hommes ; Catherine le Magueresse, juriste, ancienne présidente de l’Association européenne contre les violences faites aux femmes au travail, elle travaille sur la critique féministe du droit notamment pénal. Françoise Milewski, économiste, coresponsable du Programme de Recherche et d’Enseignement des SAvoirs sur le GEnre, responsable du groupe de recherche « Genre, emploi et politiques publiques », membre du Conseil supérieur de l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes.

16h30 à 18h00 « Le travail des femmes : la parole des archives »

Présentation par Véronique Leroux-Hugon du travail d’Autopacte, association qui a pour objet l’écriture autobiographique sous toutes ses formes (récits, journaux, lettres, etc.).

Témoignage de Michelle Perrot sur l’entrée de ses archives aux Archives nationales

Table ronde : Métiers d’hommes et métiers de femmes ; apprentissage et formation professionnelles ; la question salariale : pépites d’archives…

Autant de thèmes traités à partir des fonds conservés aux Archives nationales.

Modératrices :Vanessa Szollosiet Constance de Vergnette, conservatrices du patrimoine aux Archives nationales

Programme  pdf 

Le Bien public. Bourgogne-Franche-Comté Grande collecte nationale d’archives : les femmes à l’honneur

« Fort du succès des premières collectes d’archives consacrées à la Première Guerre mondiale puis aux relations entre l’Afrique et la France, le ministère de la Culture organise, dès le 9 juin prochain, une nouvelle Grande Collecte dédiée à l’histoire des femmes en invitant chacun d’entre nous à se plonger dans ses archives familiales pour partager souvenirs et documents authentiques. »

https://www.bienpublic.com/cote-d-or/2018/05/30/grande-collecte-nationale-d-archives-les-femmes-a-l-honneur

 

Ouest France. Grande collecte, « l’histoire des femmes du Calvados ».

« les Archives du Calvados accueillent les personnes souhaitant confier des documents personnels. La collecte peut aussi bien valoriser l’action de femmes de premier plan comme la vie d’anonymes.  »

https://infolocale.ouest-france.fr/caen-14118/agenda/grande-collecte-lhistoire-des-femmes-du-calvados_6126846

 

La Nouvelle République, Tours : les archives attendent vos documents sur les femmes !

« Cette année, le rendez-vous revêt un caractère particulier puisqu’une nouvelle thématique a été proposée : les femmes. Qu’elles soient politiques, intellectuelles ou scientifiques, militantes, artistes… Une collecte de documents qui s’intéresse aussi bien aux femmes anonymes qu’à celles qui ont laissé leur nom dans l’Histoire.

Autant de documents ( journaux intimes, photos, correspondances, archives privées, documents audiovisuels, témoignages oraux, etc.) qui permettront aux professionnels, aux chercheurs de disposer de matière, de terreau approfondir leurs investigations. Et écrire l’histoire des femmes, à travers les siècles.

De quoi, aussi, protéger vos documents à jamais. »

https://www.lanouvellerepublique.fr/tours/tours-les-archives-attendent-vos-documents-sur-les-femmes

 

La République de Seine-et-Marne, « La Grande collecte nationale est de retour, cette année dédiée à l’Histoire des femmes.

« Un appel est lancé au grand public dans le cadre de la journée internationale des archives qui se déroule samedi 9 juin. L’objectif de cette collecte est de recenser la mobilisation et les engagements politiques et associatifs des femmes, leur militantisme ou l’histoire des femmes au travail.

Le public peut ainsi remettre tous les documents relatifs aux femmes ou permettant d’apporter un éclairage sur leur histoire. Les archives départementales lancent ainsi un appel aux particuliers qui conservent des documents variés (journaux intimes, carnets, notes manuscrites, correspondances, photos, tracts et affiches). »

https://actu.fr/loisirs-culture/seine-marne-venez-decouvrir-coulisses-archives-departementales-dammarie-lys_17181043.html

 

Le Dauphiné.com, Isère. Participez au nouvel épisode de la “grande collecte“ !

« Parce que les récits individuels sont autant nécessaires à la compréhension d’une époque que les documents administratifs, les archivistes sont à la recherche de correspondances, journaux intimes, photographies, affiches, et autres. Votre arrière-grand-mère était gantière dans le Grésivaudan et elle vous a laissé ses livres de comptes ? Eh bien, cela a une valeur pour la mémoire collective ! Vous étiez militante pour la légalisation de l’avortement dans les années 60-70 à Grenoble ? Sachez que vos tracts sont des trésors ! Vous avez trouvé dans le grenier d’une vieille ferme du Trièves un recueil de poèmes d’amour, d’anciens dessins d’enfant, un cahier de catéchisme, un classeur de recettes locales ? Il se peut bien, s’ils appartenaient à des femmes, qu’ils aient leur histoire à raconter sur une de nos régions à une époque donnée… »

https://www.ledauphine.com/loisirs/2018/06/03/participez-au-nouvel-episode-de-la-grande-collecte

 

La Tribune, Aux Archives, citoyennes ! Grande collecte « Femmes et travail »

[Evénement en partenariat avec La Tribune ] À l’occasion de la Journée internationale des archives et de la Grande collecte 2018 sur le thème « Femmes et travail », les Archives nationales ouvrent leurs portes le samedi 9 juin à Paris et à Pierrefitte-sur-Seine pour accueillir, informer, orienter et accompagner le public. Chacun, chacune pourra rencontrer des archivistes, se renseigner auprès d’eux/d’elles sur les modalités des dons, pourquoi donner ses archives ? Qui peut donner ? Comment ? À quel moment ?

https://www.latribune.fr/supplement/women-for-future/aux-archives-citoyennes-grande-collecte-femmes-et-travail-779852.html

 

Bretagne. 7 sites d’archives mobilisés pour une collecte dédiée à l’histoire des femmes

https://www.breizh-info.com/2018/06/01/96800/bretagne-7-sites-darchives-mobilises-pour-une-collecte-dediee-a-lhistoire-des-femmes

Occitanie – Archives de femmes, Histoire des femmes – Prochaine édition de la Grande Collecte le 9 juin 2018 

Fort du succès des premières collectes d’archives consacrées à la Première Guerre mondiale puis aux relations entre l’Afrique et la France, le ministère de la Culture organise, dès le 9 juin prochain, une nouvelle Grande Collecte dédiée à l’histoire des femmes en invitant chacun d’entre nous à se plonger dans ses archives familiales pour partager souvenirs et documents authentiques.

En Occitanie, 10 sites d’archives mobilisés

http://www.occitanie-tribune.com/articles/7764/occitanie-archives-de-femmes-histoire-des-femmes-prochaine-edition-de-la-grande-collecte/thebaud

 

Carmaux Actu, Les archives municipales vous invitent à enrichir leurs fonds.
« Cette manifestation aura vocation à enrichir les sources d’archives sur l’histoire des femmes du Carmausin, et de collecter des documents et archives privées.
Cet appel s’adresse donc à toutes les femmes qui travaillent ou ont travaillé, dans une entreprise ou chez elles, aux champs ou à l’usine, à l’école où à l’université, dans une association, dans la recherche ou sur une scène… Tous les parcours de vie sont, en effet, susceptibles d’enrichir les sources qui permettront l’écriture de l’histoire des femmes en France du XIXe siècle à nos jours.
Si vous souhaitez participer à cette nouvelle édition de « La grande collecte » et faire don de vos documents familiaux (correspondances, photos d’époque, documents officiels, tracts, affiches…), n’hésitez pas à contacter le service des Archives municipales »

Le 9 juin prochain, vous êtes invités à vous rendre dans les services partenaires de l’opération afin d’y présenter vos souvenirs familiaux.

Qu’il s’agisse de documents d’ordre familial (« papiers de famille », souvenirs) ou professionnel (archives d’entreprises, de mouvements associatifs), à l’échelle de l’histoire locale ou nationale, les professionnels des archives vous conseilleront sur la meilleure destination à donner à ces documents.

La liste des services participants à la Grande collecte «les femmes au travail»

Un premier critère à prendre en compte est celui de l’authenticité et de l’originalité du document que vous souhaitez apporter : un carnet autographe dont vous connaissez le contexte de rédaction a plus de valeur qu’un numéro de L’Illustration, journal tiré à des centaines de milliers d’exemplaires et déjà conservé dans les bibliothèques et les services publics d’archives.

Pour le reste, le responsable du point de collecte saura vous montrer dans quelle mesure le document que vous lui apportez ajoute à notre connaissance de l’histoire. En tous les cas, ne méprisez pas la valeur familiale et intime de ces souvenirs : vos descendants, auxquels vous les transmettrez, pourront être heureux d’en hériter.

Dans la mesure du possible, efforcez-vous avant votre visite de retrouver au minimum l’identité du personnage auquel se rattachent les documents que vous apportez. Enfin, la Grande Collecte est prioritairement destinée à la collecte des documents : images, lettres, carnets… Si vous souhaitez donner ou déposer des objets, il est préférable de contacter des institutions spécialisées

L’inégalité entre les hommes et les femmes se manifeste aussi dans le patrimoine archivistique de notre pays, mémoire nationale et matériau pour écrire l’histoire. Malgré l’effort ancien et actuel des féministes pour garder trace de l’action des femmes, malgré une sensibilisation récente des institutions archivistiques publiques, le déficit est grand en matière de conservation d’archives produites par les femmes et les associations de femmes.

Dans ce contexte, Audrey Azoulay, ministre de la Culture et de la Communication, a souhaité organiser une Grande collecte autour de la place des femmes, opération qui fait suite aux trois Grandes collectes précédentes sur le thème de la Première Guerre mondiale (2013 et 2014) et celui des relations entre l’Afrique et la France (2016). À cet effet, une mission a été confiée à Françoise Thébaud qui a remis le rapport ci-joint.

Rapport Grande collecte

Grande collecte – novembre 2017 : « Vos archives contribueront à l’écriture de l’histoire, elles seront notre mémoire. Grande collecte d’archives de femmes au travail, XIXe -XXIe siècles (au champ, à l’atelier, à l’usine, à l’hôpital, au bureau, à la maison, au laboratoire, etc.) »

http://www.culture.gouv.fr/Thematiques/Egalite-et-diversite/Actualites/Culture-les-femmes-sortent-de-l-ombre

Audrey Azoulay et l’historienne Françoise Thébaud © Vincent Baillais / MCC