Colloques & Journées d’études

Journée d'étude 2020

La journée d’étude 2020 organisée par l’Association Mnémosyne le 1er février 2020 est désormais en ligne sur notre chaîne Dailymotion.

Accueil par Julie Verlaine
Introduction de la journée d’étude par Michelle Perrot
« Quelle histoire des femmes et du genre depuis 20 ans ? – Une réflexion historiographique »
Modération : Françoise Thébaud (Université d’Avignon)
– Violaine Sébillotte (Université Paris I Panthéon-Sorbone)
– Didier Lett (Université Paris Diderot)
– Sylvie Steinberg (EHESS)
– Michelle Zancarini-Fournel (Université Lyon 1)
« Quelle histoire des femmes et du genre depuis 20 ans ? – Une réflexion historiographique »
Modération : Françoise Thébaud (Université d’Avignon)
– Violaine Sébillotte (Université Paris I Panthéon-Sorbone)
– Didier Lett (Université Paris Diderot)
– Sylvie Steinberg (EHESS)
– Michelle Zancarini-Fournel (Université Lyon 1)
« Quelle visibilité pour cette histoire dans les institutions ? – une réflexion stratégique »
Présidence : Pascale Barthélémy (ENS – Lyon)
– Florence Rochefort (CNRS)
– Amandine Breton-Schmitt (Centre Hubertine Auclert)
– Marianne Thivend (Université Lyon-2)
« Quelle diffusion, par quels canaux, pour quels publics ? Une réflexion médiatique »
Modération : Fabrice Virgili (CNRS)
– Cécile Beghin et Véronique Garrigues (Mnémosyne)
– Barbara Wolman (Matilda)
– Joëlle Alazard (APHG)
– Fanny Cohen-Moreau (Passion Médiévistes)

Profitez-en pour découvrir ou redécouvrir la chaîne Association Mnémosyne sur dailymotion et toutes nos journées d’études depuis 2012. Vous trouverez également la présentation de plusieurs des prix Mnémosyne publiés, de nos ouvrages La Place des femmes dans l’histoire, une histoire mixte (Belin, 2010) et L’Europe des femmes XVIIIe-XXIe (Perrin 2017) et bien entendu la présentation de notre association.

Journée d'étude 2020

Venez le 1er février 2020 à l’après-midi d’études autour du développement de l’histoire des femmes et du genre depuis 2000.

PROGRAMME

Samedi 1er février

de 14h à 18h

Université Paris II Panthéon-Assas 12 place du Panthéon, Paris 5 (Salle des Conseils – Aile Soufflot – Escalier M – 2e étage)

Accueil et introduction par Michelle Perrot

Table ronde 1. Quelle histoire des femmes et du genre depuis 20 ans ? Une réflexion historiographique

Modération : Françoise Thébaud (Université d’Avignon)

Intervenantes :

Violaine Sébillotte (Université Paris I Panthéon-Sorbonne) Didier Lett (Université Paris Diderot)
Sylvie Steinberg (EHESS)
Michelle Zancarini-Fournel (Université Lyon 1)

Table ronde 2. Quelle visibilité pour cette histoire dans les institutions ? Une réflexion stratégique

Présidence : Pascale Barthélémy (ENS-Lyon)

Intervenantes :

Florence Rochefort (CNRS)
Amandine Berton-Schmitt (Centre Hubertine Auclert)
Elise Brunel (Ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation) Marianne Thivend (Université Lyon-2)

Table ronde 3. Quelle diffusion, par quels canaux, pour quels publics ? Une réflexion médiatique

Modération : Fabrice Virgili (CNRS)

Intervenantes :

Cécile Beghin et Véronique Garrigues (Mnémosyne) Barbara Wolman (Matilda)
Joëlle Alazard (APHG)
Fanny Cohen-Moreau (Passion Médiévistes)

La journée d’études sera suivie d’un cocktail.

Entrée libre, dans la limite des places disponibles. Inscription obligatoire par mail à : contact@mnemosyne.asso.fr

programme-JE2020

 

MIGRANTES, MIGRANTS relire les sources, réécrire l’histoire est en ligne sur la chaine Association Mnémosyne – Dailymotion

avec toutes les interventions et les débats des tables ronde.

migrantes, migrants
relire les sources, réécrire l’histoire
La féminisation des migrations internationales est une réalité et fait l’actualité. Aussi la visibilité de ces migrantes tout autant que les politiques migratoires ou l’accueil des réfugié.e.s obligent à explorer la dimension genrée des migrations. Cette journée d’étude souhaite faire connaitre l’histoire du genre des migrations et ainsi contribuer à une réflexion collective sur ces enjeux. Depuis près de 40 ans, des recherches historiques ont montré et analysé la part des femmes dans les migrations qui varie selon les moments, les espaces et les groupes. Les recherches récentes qui intègrent le concept de genre s’intéressent à cette variation dans la longue durée (de la préhistoire à nos jours), aux parcours migratoires, aux représentations genrées des migrant.e.s, et les étudient en lien avec les normes sociales à différentes échelles et les systèmes étatiques et économiques. Deux tables rondes, l’une sur l’historiographie et l’autre sur les sources, porteront sur différentes périodes, de l’Antiquité à la période contemporaine.

Ouverture
Marianne AMAR, Musée national de l’histoire de l’immigration
Julie VERLAINE, présidente de Mnémosyne

Table ronde 1 Questionner le genre des migrations (14h-15h30)
Modératrice : Delphine DIAZ, Université de Reims Champagne-Ardenne, CERHiC
Brigitte LION, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, ArScAn
Irene BARBIERA, Université de Padoue
Nancy L. GREEN, EHESS, CRH (Paris)

PAUSE 15h30-16h

Table ronde 2 Nouveaux regards (16h-17h30)
Modératrice : Sylvie APRILE, Université Paris Nanterre, ISP
Antonio DE ALMEIDA MENDES, Université de Nantes, CRHIA
Linda GUERRY, LARHRA (Lyon) et Institut des Migrations
Caroline IBOS, Université Rennes 2, LEGS (Paris)

La journée a eu lieu le SAMEDI 19 JANVIER 2019 au Musée national de l’histoire de l’immigration à Paris

Les femmes à la conquête des sciences

 

et toutes les vidéos de la journée d’étude sur

https://www.dailymotion.com/mnemosyne_asso

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Elles créent, elles collectionnent, elles soutiennent…

Femmes et arts de l’antiquité à nos jours

est en ligne

Première table ronde, Les créatrices, animées par Nathalie Ernoult (Aware, Centre Pompidou)

– Françoise Frontisi-Ducroux (Collège de France), La tisserande en Grèce ancienne : une artiste reconnue ?


Françoise Frontisi-Ducroux (Collège de France… par mnemosyne_asso
– Séverine Sofio (CNRS), Une période d’exception pour les artistes femmes : la parenthèse enchantée, 1750-1850


Séverine Sofio (CNRS), Une période d’exception… par mnemosyne_asso

 

– Cécile Debray (Musée national d’art moderne), Pionnières des avant-gardes
15h30-16h : Débats

Cécile Debray (Musée national d’art moderne… par mnemosyne_asso

 

Les Créatrices, questions et débat


Les créatrices, débat animé par Nathalie… par mnemosyne_asso

 

Seconde table ronde, les Médiatrices, animée par Julie Verlaine (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)

–       Kathleen Wilson-Chevalier (The American University of Paris), Patronnes et mécènes en France à la Renaissance


Kathleen Wilson-Chevalier (The American… par mnemosyne_asso

 

–       Charlotte Foucher Zarmanian (CNRS), Femmes et savoirs artistiques


Charlotte Foucher Zarmanian (CNRS), Femmes et… par mnemosyne_asso

 

–       Blandine Chavanne (Ministère de la Culture et de la Communication), Exposer les femmes artistes


Blandine Chavanne (Ministère de la Culture et… par mnemosyne_asso

– Les médiatrices, questions et débat


Les médiatrices, débat animé par Julie Verlaine… par mnemosyne_asso

Réalisation Luc Riff

« Vingt-cinq ans après, Vent’anni dopo »

Les femmes au rendez-vous de l’histoire, hier et aujourd’hui

Rome, École française de Rome, 12-14 mai 2016

Colloque international à l’occasion du XXVe anniversaire de la publication de L’Histoire des femmes en Occident, dirigée par Georges Duby et Michelle Perrot et du XXe anniversaire de la publication de la Storia delle donne in Italia

École française de Rome – Società Italiana delle Storiche

Università di Padova, Université Paris Diderot-ICT, Université de Rouen Normandie-GRHis

avec le soutien de Institut Universitaire de France, Université Franco-Italienne, PluriGenre/IHP/Paris Diderot

sous le patronage de Giunta centrale per gli studi storici


Jeudi 12 mai : 15h00-19h00

Catherine Virlouvet, Directrice de l’École française de Rome

Andrea Giardina, Président de la Giunta centrale per gli studi storici

Isabelle Chabot, Présidente de la Società Italiana delle Storiche

Keynote address: Michelle Perrot, Les femmes ont une histoire

 

Table ronde (1) : “Vingt-cinq ans après”

Présidence : Catherine Virlouvet, Directrice de l’École française de Rome

Les directrices des volumes de L’histoire des femmes en Occident (Laterza 1990 et Plon 1991): Christiane Klapisch-Zuber, Michelle Perrot, Pauline Schmitt-Pantel, Françoise Thébaud

Les directrices des volumes de la Storia delle donne in Italia (Laterza 1994-96) :

Marina D’Amelia, Michela De Giorgio, Angela Groppi, Lucetta Scaraffia, Gabriella Zarri

Les maisons d’édition: Giuseppe Laterza (Editori Laterza), Cecilia Palombelli (Editrice Viella)

 

Vendredi 13 mai : 9h00 – 13h00

Table ronde (2) : Europe, Monde

Présidence: Giulia Calvi (Università di Siena-IUE)

Elena Borghi (IUE) La storia delle donne e di genere in India. Fra accademia e militanza

Odile Goerg (Université Paris Diderot-CESSMA), Afrique : quelle histoire pour quelles femmes ?

Szofia Lorand (IUE), Intellectuals, Activists, groups and movements. Writing the history of feminisms in East Central Europe

Paola Paderni (Università di Napoli-L’Orientale), Engendering China: il genere come categoria d’analisi nella storiografia sulla Cina negli ultimi venticinque anni

Anna Vanzan (Università di Milano), Women, gender and sexuality in the historiography of the Middle East and North Africa (MENA)

 

Table ronde (3) : Circulations, Métissages

Présidence: Manuela Martini (Université Paris Diderot-ICT)

Joselyne Dakhlia (EHESS-CRH), Mobilités féminines dans la Méditerranée de l’époque moderne: une perspective historiographique récente

Silvia Salvatici (Università di Milano), Il genere, la storia e i refugee studies

Raffaella Sarti (Università di Urbino), Di casa in casa. Circolazione del personale domestico in un’ottica di genere

Nancy Green (EHESS-CRH), Femmes, genre, migrations. Historiographies en mouvement

 

Vendredi 13 mai: 15h00 – 19h00

Table ronde (4) : Droits, Politiques

Présidence: Isabelle Chabot (SIS)

Violaine Sebillotte-Cuchet (Université Paris1 Panthéon Sorbonne-ANHIMA), Femmes et droits politiques en Grèce ancienne: le risque de l’anachronisme

Simona Feci (Università di Palermo), Se il diritto costruisce la storia delle donne

Raffaella Baritono (Università di Bologna), Genere, sfera pubblica, diritti. Il caso statunitense

Maria Rosaria Stabili (Università di Roma Tre), Democracia en el país y en la casa”. Donne e dittature nel Cono sud americano. Il caso cileno

 

Table ronde (5)  : Identités, Familles, Masculinités

Présidence: Enrica Asquer (SIS)

Sylvie Joye (Université de Reims-Champagne Ardenne-CERHIC), La patriapotestas dal tardo antico all’alto medioevo

Sylvie Steinberg (EHESS-CRH), Les frontières des identités sexuées en questions (époque moderne)

Domenico Rizzo (Università di Napoli-L’Orientale),La storia della maschilità e le sue insidie

Nadia M. Filippini (SIS), Corpo e maternità: sfaccettature e traiettorie della storiografia europea

 

Samedi 14 mai: 9h00 – 13h00

Table ronde (6) : Sociétés, Economies

Présidence: Anna Bellavitis (Université de Rouen Normandie- GRHis/IUF)

Ida Fazio(Università di Palermo), Le risorse economiche delle donne: uno sguardo dall’Italia

Carmen Sarasua (Universitat Autònoma de Barcelona), Beyond women’s history. Women’s place in Spanish history, 1982-2015

Alexandra Shepard (University of Glasgow), « Active agents » and « history makers”: women in the early modern economy

Elise van Nederveen Meerkerk (Wageningen University), Gender and Empire. Postcolonial perspectives on women and gender in the ‘West’ and the ‘East’, 17th-20th centuries.

 

Table ronde (7) : Culture matérielle

Présidence: M. Cristina La Rocca (Università di Padova)

Irene Barbiera (Università di Padova), Material culture, gender and the life course in early medieval Europe

Renata Ago (Sapienza-Università di Roma): Spazi domestici e spazi urbani: anche lo spazio è questione di genere

Jane Hamlett (Royal Holloway, University of London): Gender and material culture in modern Britain and beyond.

Table ronde conclusive

Présidence : Anna Scattigno (Università di Firenze)

Enrica Asquer, Anna Bellavitis, Giulia Calvi, Isabelle Chabot, Maria Cristina La Rocca, Manuela Martini

 

Comité d’organisation :

Enrica Asquer (Società Italiana delle Storiche)

Anna Bellavitis (Université de Rouen Normandie- GRHis/Institut Universitaire de France)

Giulia Calvi (Università di Siena/Institut Universitaire Européen)

Isabelle Chabot (Società Italiana delle Storiche)

Fabrice Jesné (Ecole Française de Rome)

Maria Cristina La Rocca (Università di Padova)

Manuela Martini (Université Paris Diderot/ICT)

 

logosis-scelto

La journée d’étude 2016 de Mnémosyne organisée en commun avec l’Association Transdisciplinaire pour les Recherches Historiques sur l’éducation (ATRHE), et le MAGE (Marché du travail et genre) en partenariat avec 50/50 le magazine de l’égalite Femmes/Hommes. a eu lieu ce samedi 23 janvier.

La journée est désormais en ligne sur la chaîne Mnémosyne de dailymotion

Vidéo © Luc Riff

Morale et civisme à l’école : un apprentissage sexué ?

  • Sophie Lalanne, Université Paris 1 – Panthéon Sorbonne : L’invention de l’éducation : valeurs civiques et définition des rôles sexués dans la cité grecque
  • Caroline Fayolle, Université de Rennes II : Les catéchismes républicains à l’épreuve du genre (1792-1794)
  • Frédéric Mole, Université de Saint-Étienne / Archives Institut JJ Rousseau (Université de Genève) : De la coéducation au pacifisme : une vision sexuée de l’éducation morale ? (années 1900-1920)

1TR

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les enseignements scolaires et universitaires sous l’angle du genre 

Table ronde animée par Florence Rochefort, Institut Émilie du Châtelet, avec :

  • Louis-Pascal Jacquemond, Mnémosyne : La réforme des programmes d’histoire dans le secondaire : blocages et perspectives ?
  • Nathalie Lapeyre, MAGE : Actualités et enjeux de l’institutionnalisation des études sur le genre dans l’enseignement supérieur
  • Rebecca Rogers, ATRHE : Mixité et égalité dans l’enseignement primaire : Perspectives historiques sur les ABCD de l’égalité

2TR

public1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

mémoriales 2015-G&HÉdition 2015 des « Mémoriales »

L’actualité de la Seconde Guerre mondiale au Mémorial de la Paix, Caen

VENDREDI 6 NOVEMBRE
15h30>16h30 | Conférence
« Le genre en guerre. Exécutrices, victimes et témoins (années 1930-1950) »
Rencontre organisée à l’occasion de la publication du n°15 de la revue Genre & Histoire
>>> Modérateur : François Rouquet, Professeur d’histoire contemporaine, UCBN
>>> Intervenantes : Isabelle Ernot, Historienne – Union des Déportés d’Auschwitz
Julie Le Gac, Post-doctorante, Université Paris-Sorbonne (LabEx EHNE, Écrire une nouvelle histoire de l’Europe)

 

Pour lire le n° de Genre & Histoire >>>
Pour en savoir plus sur les Mémoriales >>>
Pièce jointe Mail

Dans les coulisses des archives : où sont les femmes ?

Archivistes et historien-ne-s : un couple d’avenir ? Les premiers identifient, collectent, classent, trient, inventorient, cataloguent, échantillonnent ; les seconds utilisent des fonds constitués sans eux et sans elles, y recherchent des traces qui leur permettront d’écrire l’histoire pour donner à voir selon leur regard ce qui se laisse parfois difficilement déceler, cheminent de déceptions en découvertes inattendues.

L’historiographie a depuis longtemps souligné l’oubli voire l’invisibilité des femmes dans l’histoire, la difficulté à rassembler des sources les concernant,  ce fameux « silence de l’histoire » qui est aussi celui de la documentation. Les pratiques archivistiques sont pourtant aujourd’hui en plein renouvellement. À l’heure du numérique, de la révision d’un certain nombre de circulaires sur la constitution des fonds, de débats sur les critères de préservation ou de destruction, l’Association pour le développement de l’histoire des femmes et du genre – Mnémosyne et les Archives nationales proposent une demi-journée de discussion sur les métiers d’archivistes, de bibliothécaire et d’historien-ne-s et la manière dont ils peuvent contribuer à l’écriture de l’histoire des femmes et du genre.

Journée d’étude présentée par Pascale Barthelemy et animée par Michelle Perrot

Yann Potin (Historien, chargé d’études documentaires aux Archives nationales), Genre et histoire des archives

Présentation de la journée par Pascale Barthelemy et intervention de
Yann Potin, Genre et histoire des archives par mnemosyne_asso

Nicole Dufournaud (Historienne), Les femmes dans les archives de l’Ancien Régime


Nicole Dufournaud, Les femmes dans les archives… par mnemosyne_asso

Antoine Meissonnier (adjoint au chef du bureau du contrôle et de la collecte des archives publiques


Intervention d’Antoine Meissonnier (adjoint au… par mnemosyne_asso

Pauline Chougnet (Bibliothèque nationale de France),


Pauline Chougnet, conservatrice à la… par mnemosyne_asso

Denise Ogilvie, (Archives nationales)


Denise Ogilvie (Archives nationales) par mnemosyne_asso
Nathalie Clot ( Centre des archives du Féminisme).


Nathalie Clot, directrice de la bibliothèque… par mnemosyne_asso

 

Débat avec le public animé par Julie Verlaine et Emmenuelle Giry


Débat avec le public animée par Julie Verlaine (Ménmosyne) et Emmanuelle Giry (Archives nationales) par mnemosyne_asso


Programme Journée 2015 en pdf

logo-archives-nationales logo-mnemosyne-droite

 

 

 

Archives nationales, Pierrefitte-sur-Seine

59 rue Guynemer, 93380 Pierrefitte-sur-Seine

Métro : Saint-Denis Université (Ligne 13)

 

sur le site des Archives

6mars2015

Mémorial de Caen, Vendredi 6 mars 2015 de 10h00 à 17h00

Journée d’étude  : « Les représentations des femmes dans la Seconde Guerre mondiale » en partenariat avec l’association « Osez le féminisme » et « Mnémosyne, l’association pour le développement de l’histoire des femmes et du genre »
Cette journée d’étude consacrée à la question des représentations des femmes dans l’historiographie de la seconde guerre mondiale fait suite à une réaction de l’association « Osez le Féminisme » contre l’œuvre de S. Johnson inspirée de la célèbre photo « le baiser de Time Square » prise en 1945. C’est l’occasion pour le Mémorial de Caen de réunir plusieurs spécialistes pour évoquer la place des femmes dans la Seconde Guerre mondiale et leurs représentations mémorielles depuis 1945.

à suivre sur notre compte twitter

Programme

10h – 10h15 : ouverture par Stéphane Grimaldi, directeur général du Mémorial de Caen

10h15 – 10h30 : « Construire l’égalité femmes-hommes » par Astrid Leray, présidente de l’association « Osez le féminisme ! 14 »

10h30 – 11h15 : « Les femmes dans la guerre : 1939-1945 » par Claude Quétel, historien, directeur de recherche honoraire au CNRS.

11h15 – 12h : « Les violences sexuelles en temps de guerre » par Fabrice Virgili, directeur de recherche au CNRS (UMR IRICE)

12h – 12h30 : questions

 

14h – 14h45 : « Les femmes dans la muséographie de la Seconde Guerre mondiale » par David Guillet, conservateur général du patrimoine du Musée de l’Armée – Invalides.

14h45 – 15h30 : « Amours, guerres et sexualités : une exposition » par François Rouquet, professeur d’histoire contemporaine à l’UCBN et Danièle Voldman, directrice de recherche émérite au CNRS-CHS.

15h30 – 16h : questions

16h00 – 16h45 : « La représentation de la femme dans le film de fiction de la Seconde Guerre mondiale » par Clothilde Mazau, médiatrice pédagogique au Mémorial de Caen, diplômée en études cinématographiques de l’UCBN.

16h45 – 17h : questions